Vénétie

Venise

Compte-rendu du séjour en Vénétie du 9 juin au  15 juin 2024

Dimanche 9 juin à 5 heures : Rendez-vous est donné au parking du Solvan. Nous retrouvons Yan, le chauffeur, à Bonneville qui nous conduit, en passant par le tunnel du Mont Blanc, jusqu’à Jesolo station balnéaire de la côte Adriatique. En fin d’après-midi un sympathique cocktail de bienvenue nous attend à notre hôtel Serenella. Céline, notre accompagnatrice originaire de Dunkerque, nous a accueillis avec le sourire et la culture italienne !

Lundi 10 juin : en route pour Venise où nous retrouvons nos guides Sylvia et Bruno à l’accent chantant. Le groupe se divise en deux pour parcourir la Place Saint Marco et les sites les plus emblématiques de la ville en empruntant les célèbres calli. Nous déjeunons sur l’Île très colorée de Burano après l’avoir parcourue de toutes parts. Nous reprenons ensuite le bateau pour nous rendre sur l’Île de Murano où nous devons faire la visite d’une verrerie. Dommage que le verrier soit parti ! Nous devons trouver une autre boutique !! L’accueil manque un peu de chaleur !

Mardi 11 juin : nous retrouvons nos guides à l’arrivée du bateau. Nous visitons une fabrique de gondoles également appelé Squero : nous avons même pu assister à une mise à l’eau malgré les consignes rigides de l’hôte des lieux ! Nous avons suivi ensuite notre guide Sylvia, parapluie au poing, pendant 15 km. Certaines ont réussi à s’échapper pour une pause technique à 1,50 € pour franchir le portique surveillé d’une manière bien militaire. On est bien loin des « dames pipi » scrutant leur assiette garnie de quelques petites pièces ! Après un déjeuner bien mérité, visite de la Basilique Cathédrale San Marco et nous retrouvons l’autre groupe déjà installé pour déguster le célèbre « spritz » ! Certains n’ont pas réussi à voir le changement d’heure sur la tour de l’horloge ! « Venise n’est pas en Italie » a chanté Réggiani ! Si si ! « Laisse les gondoles à Venise » et c’est ce qu’on a fait.

Mercredi 12 juin : Nous partons pour les Dolomites et nous nous arrêtons à Tréviso où nous attend Barbara notre guide, qui nous a commenté le tableau de l’annonciation dans la basilique avec beaucoup d’intonation et de passion. Elle a su nous faire partager son émotion. On entendait presque les battements d’ailes de l’ange Gabriel ! Après les pâtes « al dente » nous avons pu déguster la recette ancestrale du tiramisu chez Camélia, une véritable tuerie !! Nous poursuivons notre route et nous faisons une petite une halte dans une cave où nous attend une belle dégustation de « prosecco » : nous avons été reçus comme des seigneurs ! En fin d’après-midi nous nous installons dans nos chambres à l’hôtel des Alpes situé dans la célèbre station de Cortina d’Ampezzo.

Jeudi 13 juin : les guides Pietro, Franco et 2 autres très très discrets dont on a oublié les noms, nous ont fait découvrir les dolomites à travers les tranchées des Cinque Torri. Nous avons rejoint le refuge Scoiattoli en empruntant un télésiège couvert. N’oubliez pas de changer de chaussures pour accéder dans le bus de Yan !!

Vendredi 14 juin : Après un départ très matinal, nous retrouvons nos quatre guides pour une randonnée qui nous mène aux 3 cimes de Laveredo, l’une des plus belles des Dolomites. Nous débutons notre ascension du refuge Auronzo à 2320 mètres d’altitude pour rejoindre celui de Locatelli. De là une partie du groupe entame le tour des 3 cimes. La neige est encore bien présente….

Le mot de la fin : découverte originale de Venise, panoramas somptueux des Dolomites, excellente ambiance dans le groupe, les apéros « spritz », les parties de tarot endiablées, un chauffeur de bus  très bon conducteur, une gastronomie singulière et excellente. Bravo pour l’organisation !

Marie-Hélène Lamy

La Plagne

La Plagne

Du samedi 3 au samedi 10 février 2024

Comptes-Rendus

Après un trajet un peu perturbé pour certain, nous sommes arrivés à La Plagne Montalbert, juste à la limite de la neige. Les pistes, bien entretenues étaient correctes à notre arrivée. Le beau temps aidant, avec des températures beaucoup trop douces pour un début février, les plaques de verglas et la soupe, en dessous de 2000m, occasionnèrent des accidents dont furent victime 2 de nos skieurs.

Les 23 skieurs on été répartis entre les 4 animateurs. Les 2 groupes de moins aguerris se regroupaient souvent l’après midi, car nombre d’entre eux préservaient leur force pour le lendemain.

En fin de semaine quelques nuages ont versés quelques flocons, rendant certains d’entre nous très prudents.

Pendant ce temps les raquetteurs et les promeneurs ont profité des conseils avisés de Claude, voir son compte rendu ci-dessous.

Le centre Miléade ne nous a pas déçu, même si tout un groupe de petits ont manifesté leur joie par de nombreux cris, et des cavalcades incessantes avant le souper.

Cr de Claude :

Parmi celles et ceux ne pratiquant pas le ski alpin, un groupe s'est constitué autour du "deuxième Claude", avec pour objectif de découvrir la montagne en raquettes, à pied et même en ski de fond.

1er Jour : Montée en télécabine depuis MONTALBERT 1350 jusqu'au FORNELET  (1970 m) et aller-retour en raquettes sous le Mont JOVET à 2320 m. Pour 2 fondus, skating sur la boucle de PRAJOURDAN.... Dur, Dur à cette altitude !

2ème jour : Départ de MONTALBERT 1600 en direction du FORNELET par le bois des FORNETTES à proximité des pistes de ski. De nombreuses et très jolies sculptures en bois ornent ce parcours remarquable appelé "alpage enchanté". Repas tiré du sac avec un panorama à 360° sur tous les sommets, dont le Mt BLANC.

3ème jour: Toujours en raquette et sous un soleil radieux, parcours sous le Mont JOVET avec en prime une très intéressante observation de dizaines de maîtres et leurs chiens d'avalanche en plein exercice de recherche de personnes cachées sous la neige. Repas, partie de cartes et balade digestive avant de rentrer.

4ème jour : Randonnée pédestre sur le chemin du Patrimoine en direction de LONGEFOY, joli village avec son moulin et sa chapelle. Montée par le hameau du BOIS et MONTGESIN jusqu'au village vacances pour y déjeuner en terrasse. Et enfin, descente prudente pour retrouver nos voitures à MONTALBERT 1350 et boucler ce parcours de 15 km avec près de 600m de dénivelé.

5ème et 6éme jour: La neige tombée dans la nuit recouvrant les plaques de glaces des sentiers et pistes, il a paru plus sage d'utiliser les bords de routes pour randonner autour du village et aussi.....faire quelques emplettes dans les magasins de la station !

Philippe Dumont et Claude Cretin

Photos : Claude Cretin, Claude Déplace, Annie & François, Serge, Alain & Claire, Daniel & Sylvette, Bernard & Jeanine.